Marin Karmitz

« Il a eu la chance de connaître Rossellini, Beckett, Kieslowski, Duras, Kiarostami, Godard. Qu’a-t-il fait de cette chance ? Des films. »

Stéphane Paoli

Marin Karmitz est né le 7 octobre 1938.
Diplômé de l’IDHEC en tant qu’opérateur, il est d’abord assistant réalisateur des cinéastes Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rozier, Yannick Bellon, Pierre Kast. Il réalise en 1964 son premier court-métrage de fiction, Nuit noire Calcutta, d’après un scénario de Marguerite Duras. En 1965 il travaille avec Samuel Beckett à l’adaptation de Comédie. Le film est sélectionné la même année en ouverture de la Mostra de Venise et fera scandale pour sa forme avant-gardiste. 40 ans plus tard le film sera primé à la Biennale d’Art de Venise et est aujourd’hui montré dans les musées du monde entier. Le premier long-métrage de Marin Karmitz, en 1967, est Sept jours ailleurs, avec Jacques Higelin, également sélectionné à la Mostra. Après mai ‘68, il réalise deux films : Camarades (1970) et Coup pour coup (1972) qui feront le tour des festivals internationaux.

Trois Couleurs : Bleu, Krzysztof Kieslowski (1993)
Trois Couleurs : Bleu, Krzysztof Kieslowski (1993)

En 1974, Marin Karmitz adjoint à sa propre structure, mk2 Productions, créée en 1967, une structure de distribution. En 40 ans, Marin Karmitz produira 108 films et en distribuera en salles plus de 350 : la trilogie de Krzysztof Kieslowski, douze films de Claude Chabrol, Godard, Resnais, Malle, les frères Taviani, Angelopoulos, Pintilié, Van Sant, Nossiter, Kerrigan, Loach, Doillon, Lounguine, Kiarostami, Sang Soo, Haneke, Salles, Dolan…
Un très beau palmarès a couronné ces productions: plus de 150 prix et nominations dans les festivals internationaux dont trois Palmes d’Or à Cannes, trois Lions d’Or à Venise, un Ours d’Or à Berlin, trois nominations aux Oscars, vingt-cinq Césars…
Depuis le 1er mai 1974, Marin Karmitz a développé aussi une activité d’exploitant de cinéma, menant une réflexion sur le rôle de la salle dans la cité. mk2 est aujourd’hui le troisième circuit à Paris avec 10 complexes et 65 écrans, 6 salles sur mesure, et un des circuits les plus importants d’Espagne, avec 9 cinémas et 110 écrans.

De nombreuses manifestations officielles ont rendu hommage au travail de Marin Karmitz, comme La Cinémathèque Française et le Centre Georges Pompidou en 1981, le MoMA de New York en 1989, la Cinémathèque de Tel Aviv en 1992, la Cinémathèque de Madrid en 1998, la Cinémathèque de Munich et le Forum du Cinéma Européen de Strasbourg en 1999, le Festival du Caire en 2002, ou encore la Cinémathèque de Bologne en 2003.

Le Vent nous emportera, Abbas Kiarostami (1999)
Le Vent nous emportera, Abbas Kiarostami (1999)

Son parcours a été récompensé par de nombreux prix, comme le Prix Georges de Beauregard du Meilleur Producteur, le Prix du Meilleur Producteur Independent Spirit Award à Los Angeles, le Prix à la Carrière au Festival International du Caire, le Prix Federico Fellini lors des Europacinema Awards, le Prix du Festival Taormina, le Prix du Parlement Européen pour le Cinéma, par Viviane Reding. Par ailleurs, Marin Karmitz est Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier du Mérite de la République de Pologne, Médaille de Vermeil de la Ville de Paris.

 

En parallèle de ses activités, Marin Karmitz s’est consacré aux problématiques de l’industrie cinématographique à travers des commissions professionnelles, en occupant notamment les fonctions de Président de la Fédération Nationale des Distributeurs de Films (2001-2006) et de Président du Bureau Liaison Industries Cinématographiques (2002- 2003). Président du groupe Création culturelle, compétitivité, cohésion sociale du XIe Plan en 1992, puis membre de la Commission pour la nouvelle télévision publique (Commission Copé) en 2008, Marin Karmitz a été nommé par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, délégué général du Conseil pour la Création Artistique de janvier 2009 à avril 2011.

Pour les 40 ans de mk2 en 2014, de nombreux hommages ont été rendus dans le monde entier à Marin Karmitz et à la société qu’il a fondée: notamment le MOMA à NEW-YORK (5 -23 juin 2014) et de grandes institution culturelles internationales, comme la Cinémathèque Suisse (avril 2014), le Festival d’Istanbul (5-20 avril 2014), le Festival de Jérusalem (10-20 juillet 2014), le BFI à Londres (en septembre 2014), ou encore le Festival de Sao Paulo (16-29 octobre 2014).

 

COMMISSAIRE D’EXPOSITIONS

2009 : Silences au Musée d’Art Moderne de la ville de Strasbourg, et Musée d’Art moderne et contemporain Berardo, Lisbonne
2010 : Traverses aux Rencontres de la photographie d’Arles

PUBLICATIONS

1995 : Bande à part, Grasset
2003 : Profession Producteur, Hachette Littérature
2009 : Silences, Editions des Musées de Strasbourg
2010 : Traverses, Editions Actes Sud
2016 : Comédies, Fayard

 

 

Crédit photo header : Benoit Linerot pour mk2 (2009)