Nathanaël Karmitz

Depuis 2005, Nathanaël Karmitz occupe les fonctions de président du directoire du groupe mk2 qu’il co-dirige avec son frère Elisha Karmitz.

En 1995, Nathanaël Karmitz crée NADA, une société de production de court-métrages et d’événements culturels. En 1997, il rejoint mk2 pour développer les activités annexes liées aux cinémas, notamment le mk2 Project Café, dédié à la vidéo d’art, puis il lance en 2000 la filiale mk2 éditions, dont il assume la direction. En 2001, il crée le label mk2 music. De 2000 à 2003 il fait partie de l’équipe de conception du complexe mk2 Bibliothèque, qui ouvre ses portes le 19 février 2003. Il prend ensuite en 2004 la direction du pôle « contenus » du groupe qui rassemble la production de films, la distribution cinéma, les ventes internationales et l’édition. Il est nommé Directeur Général de mk2 en octobre 2005.

Like Someone in love, Abbas Kiarostami (2012), copyright Eurospace
Like Someone in love, Abbas Kiarostami (2012), copyright Eurospace

Nathanaël Karmitz a produit et co-produit de nombreux films parmi lesquels: 13 Tzameti du jeune talent géorgien Gela Babluani (Lyon du Futur Venise 2005, Prix du Jury à Sundance 2006, Prix Découverte de l’Année aux European Awards 2006), Paranoid Park de Gus Van Sant (Prix du 60ème Anniversaire à Cannes 2006),  Après Mai et L’heure d’été d’Olivier Assayas (trois fois primé comme Meilleur Film Etranger par les critiques de Boston, New-York et Los Angeles en 2009), Like Someone in love et Copie Conforme d’Abbas Kiarostami avec Juliette Binoche (Prix d’Interprétation au Festival de Cannes 2010), Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche, Sur la Route de Walter Salles, Laurence Anyways, Tom à la ferme et Juste la Fin du monde (Grand Prix au Festival de Cannes 2016, César du meilleur réalisateur 2017) de Xavier Dolan, Au-delà des Montagnes de Jia Zhangke (2015), Cold War de Pawel Pawlikowski (2018) (Prix de la mise en scène au Festival de Cannes, meilleur film lors du Prix du cinéma européen) ou encore Julie en 12 chapitres de Joachim Trier (2021) (Prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes, New York Film Critics Circle Award du meilleur film en langue étrangère).

Il a distribué en France une cinquantaine de films dont Moi, Toi et tous les autres de Miranda July (Caméra d’Or à Cannes 2005), Hunger de Steve McQueen (Caméra d’Or à Cannes 2008), Fish Tank d’Andréa Arnold (Prix du Jury à Cannes 2009), L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg (César du Meilleur Documentaire 2010), Shame de Steve McQueen (prix d’Interprétation à Venise 2011) et bien d’autres encore.

Le mk2 Palacio de hielo à Madrid

Premier exploitant à Paris à annoncer l’équipement intégral en numérique de son réseau de cinémas, Nathanaël Karmitz a toujours été pionnier dans l’avènement de la 3D et de la révolution numérique, notamment en distribuant en France le premier film intégralement conçu pour l’exploitation 3D, Fly to the Moon de Ben Stassen.

En juin 2014, il rachète le réseau de salles CINESUR, la plus importante chaîne de cinémas du Sud de l’Espagne et premier circuit de salles en Andalousie. En 2017, il fait l’acquisition du plus important cinéma de Madrid, le mk2 Palacio de Hielo ainsi que du légendaire Cine Paz en 2021, faisant de mk2 le 3ème opérateur cinématographique en Espagne avec 11 sites sur le territoire.

mk2 VR , Paris (2016)

En 2016, Nathanaël et Elisha Karmitz créent mk2 VR, le premier lieu permanent dédié à la réalité virtuelle en Europe. Avec le développement des mk2 VR Pods, solutions de VR pour les professionnels, et l’exploitation et la distribution d’un catalogue de contenus, mk2 devient un acteur incontournable des technologies immersives. mk2 et son agence MK2+ réalisent ainsi PSG Expérience, visite ludique et immersive du Parc des Princes, et OCEANS, une odyssée virtuelle grâce à un aquarium interactif.

En réaction aux mesures de confinement d’avril 2020, Nathanaël et Elisha Karmitz lancent mk2 Curiosity, une plateforme de vidéo à la demande sélectionnés sans algorithme par les équipes cinéphiles de mk2 et du magazine Troiscouleurs et qui propose chaque semaine une programmation de films gratuits.

En septembre 2020, ils créent mk2 Institut, espace d’expression, de dialogue et d’échange qui donne la parole à des artistes, auteurs, chercheurs parmi lesquels Erri de Luca, Esther Duflo ou François Surreau. Chacun invite au débat pour penser le monde d’aujourd’hui et de demain.

Au début des années 2010, Nathanaël et Elisha Karmitz créent la marque Paradiso afin de proposer de nouvelles expériences de vie autour du cinéma. Ils ouvrent au cœur du Quartier Latin, le Germain Paradiso, la première salle de cinéma à la demande privée à Paris. Lové au sous-sol du Café Germain et entièrement désigné par India Mahdavi, une salle qui s’est rapidement imposée comme une référence dans le genre. Paradiso devient le laboratoire créatif des nouveaux usages du cinéma et réinvente l’avant et l’après séance avec les évènements Cinéma Paradiso en 2013 et 2015 sous la nef du Grand Palais, en 2019 et 2021 dans la cour carrée du musée du Louvre. C’est dans ce prolongement que Nathanaël et Elisha Karmitz ouvrent en 2021 l’Hotel Paradiso, le premier cinéma-hôtel, concept unique au monde. L’Hotel Paradiso bouleverse les codes de l’hôtellerie et du cinéma tout en portant les valeurs de mk2 : la sélection, le partage, la découverte et l’accessibilité.

Toujours en 2021, Nathanaël fait l’acquisition du légendaire Cinema Paz de Madrid. Ce cinéma mythique madrilène ouvert en 1943, rejoint le réseau mk2 qui compte désormais 11 sites en Espagne, dont 2 à Madrid.

Crédit photo header : Philippe Quaisse pour mk2 (2011)