Marin Karmitz

Marin Karmitz est né le 7 octobre 1938.
Diplômé de l’IDHEC en tant qu’opérateur, il est d’abord assistant réalisateur des cinéastes Jean-Luc Godard, Agnès Varda, Jacques Rozier, Yannick Bellon, Pierre Kast. Il réalise en 1964 son premier court-métrage de fiction, Nuit noire Calcutta, d’après un scénario de Marguerite Duras. En 1965 il travaille avec Samuel Beckett à l’adaptation de Comédie. Le film est sélectionné la même année en ouverture de la Mostra de Venise et fera scandale pour sa forme avant-gardiste. 40 ans plus tard le film sera primé à la Biennale d’Art de Venise et est aujourd’hui montré dans les musées du monde entier. Le premier long-métrage de Marin Karmitz, en 1967, est Sept jours ailleurs, avec Jacques Higelin, également sélectionné à la Mostra. Après mai ‘68, il réalise deux films : Camarades (1970) et Coup pour coup (1972) qui feront le tour des festivals internationaux.

Trois Couleurs : Bleu, Krzysztof Kieslowski (1993)
Trois Couleurs : Bleu, Krzysztof Kieslowski (1993)

En 1974, Marin Karmitz adjoint à sa propre structure, mk2 Productions, créée en 1967, une structure de distribution. En 40 ans, Marin Karmitz produira 108 films et en distribuera en salles plus de 350 : la trilogie de Krzysztof Kieslowski, douze films de Claude Chabrol, Godard, Resnais, Malle, les frères Taviani, Angelopoulos, Pintilié, Van Sant, Nossiter, Kerrigan, Loach, Doillon, Lounguine, Kiarostami, Sang Soo, Haneke, Salles, Dolan…
Un très beau palmarès a couronné ces productions: plus de 150 prix et nominations dans les festivals internationaux dont trois Palmes d’Or à Cannes, trois Lions d’Or à Venise, un Ours d’Or à Berlin, trois nominations aux Oscars, vingt-cinq Césars…
Depuis le 1er mai 1974, Marin Karmitz a développé aussi une activité d’exploitant de cinéma, menant une réflexion sur le rôle de la salle dans la cité. mk2 est aujourd’hui le troisième circuit à Paris avec 10 complexes et 65 écrans, 6 salles sur mesure, et un des circuits les plus importants d’Espagne, avec 9 cinémas et 110 écrans.

De nombreuses manifestations officielles ont rendu hommage au travail de Marin Karmitz, comme La Cinémathèque Française et le Centre Georges Pompidou en 1981, le MoMA de New York en 1989, la Cinémathèque de Tel Aviv en 1992, la Cinémathèque de Madrid en 1998, la Cinémathèque de Munich et le Forum du Cinéma Européen de Strasbourg en 1999, le Festival du Caire en 2002, ou encore la Cinémathèque de Bologne en 2003.

Le Vent nous emportera, Abbas Kiarostami (1999)
Le Vent nous emportera, Abbas Kiarostami (1999)

Son parcours a été récompensé par de nombreux prix, comme le Prix Georges de Beauregard du Meilleur Producteur, le Prix du Meilleur Producteur Independent Spirit Award à Los Angeles, le Prix à la Carrière au Festival International du Caire, le Prix Federico Fellini lors des Europacinema Awards, le Prix du Festival Taormina, le Prix du Parlement Européen pour le Cinéma, par Viviane Reding. Par ailleurs, Marin Karmitz est Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres, Chevalier du Mérite de la République de Pologne, Médaille de Vermeil de la Ville de Paris.

 

En parallèle de ses activités, Marin Karmitz s’est consacré aux problématiques de l’industrie cinématographique à travers des commissions professionnelles, en occupant notamment les fonctions de Président de la Fédération Nationale des Distributeurs de Films (2001-2006) et de Président du Bureau Liaison Industries Cinématographiques (2002- 2003). Président du groupe Création culturelle, compétitivité, cohésion sociale du XIe Plan en 1992, puis membre de la Commission pour la nouvelle télévision publique (Commission Copé) en 2008, Marin Karmitz a été nommé par le Président de la République, Nicolas Sarkozy, délégué général du Conseil pour la Création Artistique de janvier 2009 à avril 2011.

Pour les 40 ans de mk2 en 2014, de nombreux hommages ont été rendus dans le monde entier à Marin Karmitz et à la société qu’il a fondée: notamment le MOMA à NEW-YORK (5 -23 juin 2014) et de grandes institution culturelles internationales, comme la Cinémathèque Suisse (avril 2014), le Festival d’Istanbul (5-20 avril 2014), le Festival de Jérusalem (10-20 juillet 2014), le BFI à Londres (en septembre 2014), ou encore le Festival de Sao Paulo (16-29 octobre 2014).

Par ailleurs, Marin Karmitz a été commissaire de l’exposition Silences au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg en 2009 et au musée Berardo à Lisbonne en 2010. Il présente pour la première fois sa collection de photographies lors des Rencontres d’Arles 2010. En octobre 2017, la maison rouge fondation Antoine de Galbert a accueilli l’exposition Étranger Résident, autour de sa collection. Depuis février 2018 il préside l’Association de Préfiguration de l’Institut de la Photographie des Hauts de France.

 

COMMISSAIRE D’EXPOSITIONS

2009 : Silences au Musée d’Art Moderne de la ville de Strasbourg, et Musée d’Art moderne et contemporain Berardo, Lisbonne
2010 : Traverses aux Rencontres de la photographie d’Arles

PUBLICATIONS

1995 : Bande à part, Grasset
2003 : Profession Producteur, Hachette Littérature
2009 : Silences, Editions des Musées de Strasbourg
2010 : Traverses, Editions Actes Sud
2016 : Comédies, Fayard

 

 

Crédit photo header : Benoit Linerot pour mk2 (2009)

Nathanaël Karmitz

En 1995, Nathanaël Karmitz crée NADA, une société de production de court-métrages et d’événements culturels. En 1997, il rejoint mk2 pour développer les activités annexes liées aux cinémas, notamment le mk2 Project Café, dédié à la vidéo d’art, puis il lance en 2000 la filiale mk2 éditions, dont il assume la direction. En 2001, il crée le label mk2 music. De 2000 à 2003 il fait partie de l’équipe de conception du complexe mk2 Bibliothèque, qui ouvre ses portes le 19 février 2003. Il prend ensuite en 2004 la direction du pôle « contenus » du groupe qui rassemble la production de films, la distribution cinéma, les ventes internationales et l’édition. Il est nommé Directeur Général de mk2 en octobre 2005.

Like Someone in love, Abbas Kiarostami (2012), copyright Eurospace
Like Someone in love, Abbas Kiarostami (2012), copyright Eurospace

Nathanaël Karmitz a produit et co-produit de nombreux films parmi lesquels: 13 Tzameti du jeune talent géorgien Gela Babluani (Lyon du Futur Venise 2005, Prix du Jury à Sundance 2006, Prix Découverte de l’Année aux European Awards 2006), Paranoid Park de Gus Van Sant (Prix du 60ème Anniversaire à Cannes 2006),  Après Mai et L’heure d’été d’Olivier Assayas (trois fois primé comme Meilleur Film Etranger par les critiques de Boston, New-York et Los Angeles en 2009), Like Someone in love et Copie Conforme d’Abbas Kiarostami avec Juliette Binoche (Prix d’Interprétation au Festival de Cannes 2010), Vénus Noire d’Abdellatif Kechiche, Sur la Route de Walter Salles, Laurence Anyways, Tom à la ferme et Juste la Fin du monde (Grand Prix au Festival de Cannes 2016, César du meilleur réalisateur 2017) de Xavier Dolan, Au-delà des Montagnes de Jia Zhangke (2015), Cold War de Pawel Pawlikowski (2018) (Prix de la mise en scène au Festival de Cannes, meilleur film lors du Prix du cinéma européen) ou encore Julie en 12 chapitres de Joachim Trier (2021) (Prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes, New York Film Critics Circle Award du meilleur film en langue étrangère).

Il a distribué en France une cinquantaine de films dont Moi, Toi et tous les autres de Miranda July (Caméra d’Or à Cannes 2005), Hunger de Steve McQueen (Caméra d’Or à Cannes 2008), Fish Tank d’Andréa Arnold (Prix du Jury à Cannes 2009), L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot de Serge Bromberg (César du Meilleur Documentaire 2010), Shame de Steve McQueen (prix d’Interprétation à Venise 2011) et bien d’autres encore.

Le mk2 Palacio de hielo à Madrid

Premier exploitant à Paris à annoncer l’équipement intégral en numérique de son réseau de cinémas, Nathanaël Karmitz a toujours été pionnier dans l’avènement de la 3D et de la révolution numérique, notamment en distribuant en France le premier film intégralement conçu pour l’exploitation 3D, Fly to the Moon de Ben Stassen.

En juin 2014, il rachète le réseau de salles CINESUR, la plus importante chaîne de cinémas du Sud de l’Espagne et premier circuit de salles en Andalousie. En 2017, il fait l’acquisition du plus important cinéma de Madrid, le mk2 Palacio de Hielo ainsi que du légendaire Cine Paz en 2021, faisant de mk2 le 3ème opérateur cinématographique en Espagne avec 11 sites sur le territoire.

mk2 VR , Paris (2016)

En 2016, Nathanaël et Elisha Karmitz créent mk2 VR, le premier lieu permanent dédié à la réalité virtuelle en Europe. Avec le développement des mk2 VR Pods, solutions de VR pour les professionnels, et l’exploitation et la distribution d’un catalogue de contenus, mk2 devient un acteur incontournable des technologies immersives. mk2 et son agence MK2+ réalisent ainsi PSG Expérience, visite ludique et immersive du Parc des Princes, et OCEANS, une odyssée virtuelle grâce à un aquarium interactif.

En réaction aux mesures de confinement d’avril 2020, Nathanaël et Elisha Karmitz lancent mk2 Curiosity, une plateforme de vidéo à la demande sélectionnés sans algorithme par les équipes cinéphiles de mk2 et du magazine Troiscouleurs et qui propose chaque semaine une programmation de films gratuits.

Crédit photo header : Philippe Quaisse pour mk2 (2011)

Elisha Karmitz

Elisha Karmitz occupe le poste de directeur général du groupe mk2 depuis 2014 qu’il codirige avec son frère Nathanaël Karmitz.

Elisha Karmitz a rejoint mk2 en 2006, en tant que directeur de la publication et de la rédaction du journal gratuit TROISCOULEURS. Média cinéphile, défricheur et engagé, TROISCOULEURS est consacré aux films et artistes créatifs et innovants.

En 2008, Elisha Karmitz prend la direction de mk2 Multimedia et développe les opérations de communication et de diversification du groupe mk2. En 2012, mk2 Multimedia devient mk2 Agency, agence spécialisée dans la communication audiovisuelle, la création de contenus et l’événementiel. Cette nouvelle structure met le savoir-faire de mk2 au service des marques, qu’elle met en relation avec des talents du cinéma, de la culture et de la mode. Elisha Karmitz a notamment produit avec mk2 Agency : Catherine Deneuve Rive Gauche, réalisé par Loïc Prigent, ou encore Unpredictable Creativity, réalisé pour Nike par Kim Chapiron.

mk2 VR à Paris (2016), copyright: Benoit Florençon

En 2016, Elisha Karmitz crée mk2 VR, le premier lieu permanent dédié à la réalité virtuelle en Europe. Avec le développement des mk2 VR Pods, solutions de VR pour les professionnels, et l’exploitation et la distribution d’un catalogue de contenus, mk2 devient un acteur incontournable des technologies immersives. En 2019, pour s’adapter à ces nouveaux enjeux, mk2 Agency devient MK2+, agence conseil et studio de création d’expériences et de campagnes émotionnelles. Parmi les réalisations de l’agence : PSG Expérience, visite ludique et immersive du Parc des Princes ; OCEANS, une odyssée virtuelle grâce à un aquarium interactif.

 

Elisha Karmitz est également coproducteur du documentaire Piratage, d’Etienne Rouillon et Sylvain Bergère (2011), et de longs-métrages tels que : Au-delà des Montagnes de Jia Zhang-Ke (2015), en sélection officielle en compétition au Festival de Cannes et récompensé par le prix du scénario au Asian Film Awards, Juste la fin du monde de Xavier Dolan (2016), couronné du Grand Prix au Festival de Cannes et du César du meilleur réalisateur en 2017, Ash Is The Purest White de Jia Zhang-Ke (2017) en sélection officielle en compétition au Festival de Cannes, Cold War de Pawel Pawlikowski (2018) récompensé par le prix de la mise en scène au Festival de Cannes et comme meilleur film lors du Prix du cinéma européen, Matthias & Maxime de Xavier Dolan (2019) en sélection officielle en compétition au Festival de Cannes.

Cinema Paradiso au Grand Palais (2015), copyright @HLénie

En réaction aux mesures de confinement d’avril 2020, Elisha Karmitz et les équipes de mk2 lancent mk2 Curiosity, une plateforme de vidéos à la demande sélectionnées sans algorithme par les programmateurs et équipes cinéphiles de mk2. Elisha Karmitz crée également mk2 Institut, espace d’expression, de dialogue et d’échange qui donne la parole à des artistes, auteurs, chercheurs parmi lesquels Erri de Luca, Esther Duflo ou François Surreau. Ils invitent chacun au débat pour penser le monde d’aujourd’hui et de demain. Créée au début des années 2010 par Elisha et Nathanaël Karmitz, la marque Paradiso entend proposer de nouvelles expériences de vie autour du cinéma. Elisha Karmitz lance en 2011 la plus grande projection 3D au monde, avec la projection du film d’animation Rio sous la nef du Grand Palais à Paris, une performance entrée au Guinness Book of World Records.

Hotel Paradiso (2021), copyright @RomainRicard

Paradiso devient le laboratoire créatif des nouveaux usages du cinéma et réinvente l’avant et l’après séance avec les évènements Cinéma Paradiso en 2013 et 2015 sous la nef du Grand Palais, en 2019 et 2021 dans la cour carrée du musée du Louvre. C’est dans ce prolongement qu’Elisha et Nathanaël Karmitz ouvrent en 2021 l’Hotel Paradiso, le premier cinéma-hôtel, concept unique au monde. L’Hotel Paradiso bouleverse les codes de l’hôtellerie et du cinéma tout en portant les valeurs de mk2 : la sélection, le partage, la découverte et l’accessibilité.

 

 

Copyright photo header : Gilles Bassignac/Divergence pour le JDD (2015)